Un spectacle expérimental populaire et politique, construit par le public pour le public

Tout le monde peut faire du théâtre… même les acteurs

Augusto Boal

C’est quoi un cabaret de quat’ sous ?

Et bien c’est très simple. Tu prends une pièce de théâtre à portée politique (Brecht, Dario Fo, Pauline Sales par exemple) puis tu la déchires en autant de bout qu’il y a de participants (ou plus exactement en groupes de participant).

Bref, chacun le lit dans un coin, essaye de comprendre et de s’approprier les enjeux dramatiques de la scène et enfin relier ces enjeux à son histoire personnelle, familiale professionnelle, militante etc…

Une fois ce travail effectué, la deuxième partie de l’atelier consiste à chercher comment « jouer » la scène. Il ne s’agit pas nécessairement d’en faire une lecture à haute voix puisque tout les outils peuvent s’utiliser : détourner les paroles d’une chanson, apporter simplement son témoignage, mener un débat avec le public, proposer un théâtre forum ou un poème de Boris Vian qui semble parfaitement convenir …

Après on le joue, devant chacun d’entre nous, devant le public qui aura bien voulu venir, et puis on boit un coup.

C’est un cabaret de quat’ sous, quoi ! Un spectacle participatif monté en une aprem’, une façon différente de mener une réflexion, un moment de partage et de convivialité. C’est la rencontre entre la méthode de l’arpentage et les principes de théâtre d’Augusto Boal et du théâtre de l’opprimé.